LE PROGRAMME DU 18eme FESTIVAL ANTIRACISTE (french)

banner_left
Μοιράσου το!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

EFFACONS LES FRONTIERES – VAINCRE LA PEUR – POUR QUE LE MONDE NE DEVIENNE UNE PRISON

Le Festival Antiraciste est organise chaque année par la Coordination des Organisations des Immigrés et des Antiracistes!

DEBATS:

Vendredi, 4 juillet, à 19h
La montée du fascisme et du racisme en Europe

Coordination : Aggeliki Valsamaki

  • Dimitri Kolesnik (représentant de l’organisation ukrainienne Borotba )
  • Petros Konstantinou (conseiller municipal d’Athènes – ΚΕΕRFΑ)
  • Thodoris Ladis (membre de la Jeunesse de SYRIZA)
  • Thanasis Kourkoulas (membre de la mouvance Déporter le Racisme)

La déviation et la diversité à la potence : maladies mentaux, dépendants de la drogue, incarcérés

Coordination: Olga Anagnostou

  • Theodoros Megalooikonomou (psychiatre)
  • Christos Vlaxos (membre de l’Initiative pour les Droits des Détenus)
  • Activiste de la part de personnes handicapées
  • Intervention : Victoria Tzoumerka (membre de l’Ecole de la Seconde Chance – Prison de Koridallos)

Lutte pour les biens communs et la dignité humaine

Coordination: Myrto Bolota

  • Gavriil Sakellaridis (Cité Ouverte – Anoixti Poli)
  • Giorgos Vixas (Médicine Sociale de la Métropole– municipalité d’Ellinikon)
  • Giorgos Arxontopoulos (collectif “Sauvez l’Eau”)
  • Représentant du mouvement contre l’implantation des mines d’or à Chalkidiki

Gauche, mouvements, résistances et désobéissance politique aux temps des Memoranda.

Coordination : Nikos Giannopoulos

  • Ilias Panteleakos (Jeunesse de SYRIZA)
  • Antonis Davanelos (SYRIZA)
  • Nikos Stergiou (Un monde sans guerres et sans violence)
    Interventions : Fotini Nikitara (Ménagère du Ministère des Finances) et Eirini Foteli (travailleuse à ERT, ertopen.com)
    Intervention : Ecole Libertaire

Samedi, 5 juillet, à 19h

De Lampendusa à Farmakonisi : Centres de Détention, postes de police et politiques de dissuasion en Europe Forteresse.

Coordination : Nasim Lomani

  • Dimitra Spatharidou (Amnistie Internationale)
  • Kazim Rouis (Communauté Afghane de Grèce)
  • Giassandro Merli (Resistenza Meticce, DINAMOpress)

Intervention : Giorgos Tsarmbopoulos ( Haut Commissariat des Nations Unis pour les Réfugiés – HCNUR)

Immigration et néo-colonisation : L’Ouest au Pakistan et les communautés pakistanaises en Europe.


Coordination : Olga Lafazani

  • Aamir Moufti (Université de Los Angeles)
  • Sissy Velissariou (Institut N. Poulatzas)
  • Tsavend Aslam (leader de la Communauté Pakistanaise       de Grèce)

L’Etat d’exception, le culte de la “décence et de la sécurité” et la guerre contre les pauvres.

Coordination : Tassia Christodoulopoulou

  • Giorgos Katrougalos (prof. du Droit Constitutionnel, députe européen)
  • Nikos Charalambopoulos (Réseau Spartakos)
  • Ibrahim Mizlim (Centre Culturel Kurdistan)

Interventions : Erkan (Comite de Solidarité aux prisonniers politiques en Turquie et au Kurdistan) et Emmy Karimali (étudiante en Turquie)

Qui est en danger à Thrace? L’attaque nationaliste face à la minorité turque.
Coordination : Dimosthenis Papadatos-Anagnostopoulos

  • Tzamali Miliazim (Instituteur à Xanthi)
  • Sissy Vovou (Initiative Antinationaliste- Antimilitariste)

Dimanche, 6 juillet, à 19h

Citoyenneté, droits politiques, sociaux et religieux des immigres en Grèce

Coordination : Gianna Kourtovik

  • Mahmut Amnderassoul (Al Masar)
  • Joe Valencia (Kasapi)
  • Christina Ziaka (Xekinima)
  • Eleni Takou (Réseau d’enregistrement des événements de       violence raciste)

Travailleurs grecs et étrangers face aux réductions du salaire aux licenciements et au terrorisme patronal

Coordination : Apostolis Kapsalis

  • Giorgia Economou (ménagerie du Ministère des Finances)
  • Olga Balaoura (Syndicat des salariés techniciens)
  • Rafacat Mohamed (Recyclage Général )
  • Liton Arifouchman (Union des Travailleurs Immigrés de la Terre – Nea Manolada)

Relation Sociétaire du Commerce et de l’Investissement Inter-Atlantique : La dictature économique mondiale est mise en place.

Coordination : Dora Kotsaka

  • Savas Robolis (Institut du Travail– ΙΝΕ/GSEE)
  • Kostas Fotinakis (président des Amis de la Nature)
  • Activiste du mouvement de la résistance DESEE

Les immigrées locales et la violence du genre à l’ère de la crise.

Coordination : Elena Apostolidou

  • Maria Liapi (Centre de la Recherche des Etudes Féministes DIOTIMA -ΔΙΟΤΙΜΑ)
  • Deppy Valencia (Association des Philipinais – Dinata de Kasapi)
  • Anna Maria Stephan (Membre du Réseau Européen des Femmes)
  • Représentante de l’Association des Femmes Nigériennes

Tous les jours des activités diverses (discussions, assemblées, projections, expositions) vont animer les espaces des revendications thématiques

  • Le village antifasciste
  • La solidarité sociale
  • Les centres de la détention
  • le LGBTQ

CONCERTS :

Vendredi, 4 juillet à 21h30

SCENE CENTRALE

  • Homeless Art
  • Thee holy strangers
  • Mr Highway Band
  • Deus Ex Machina
  • Allos Kosmos& Frank Panx
  • Villagers of Ioannina City

SCENE DES IMMIGRES (journée Hip- Hop)

  • -African Heritage
  • -DJ Theo
  • -Michael Jemo (Hip- Hop)
  • -Nps & Koas (Hip -Hop albanais)
  • -Mavra Asteria (Otumfuo2b, damaurasteri & dogmanity) ( Hip-Hop africain)
  • -R11enovatio: Hip Hop greo-albanais
  • -TE PAVARURIT (Hip Hop albanais)

 

Samedi, 4 juillet (21h30)

SCENE CENTRALE

  • Wolfy Funk Project feat. Elephant Phinix
  • 307 Jam Squad
  • Monimos Katikos and the Crimsons
  • Human
  • Tiny Jackal
  • Flow Job
  • 12οs Pithikos

SCENE DES IMMIGRES

  • -musique et danse (Communauté Géorgienne)
  • -chansons polyphoniques et bals traditionnelles (Communauté Albanaise)
  • -Filipos Wemen Dance Group
  • -Dimitris Roumeliotis – Ihor – Sitar (musique hindoue)
  • -Bantu Dancers & Anasa Drumers
  • -From A-2-Z (Bande rock des Philippines)
  • -Peggy’s Throne (Bande rock des Philippines)

Dimanche, 4 juillet (21h30)

SCENE CENTRALE

  • Usurum
  • Maria Papageorgiou
  • Eleni Tsaligopoulou – Melina Kana
  • Fotini Velesiotou – Vaggelis Kazantzis
  • Vaggelis Korakakis

SCENE DES IMMIGRES -Musiques Traditionnelles

  • RONTINA: bande folklore de Burlgarie
  • DoelBagladesh
  • Haiti (danse traditionnelle albanaise)
  • Musique afghan traditionnelle
  • RoseWood: bals et chants de Madagascare
  • Association Culturelle de Kurdistan

TOUS LES SOIRS compagnie de rembetiko à la taverne du Festival

EXPOSITIONS-PROJECTIONS-ACTIVITES

EXPOSITIONS :

«Contre la distance»: exposition collective deGiannis Gaviil, Alexia Giakoumpini, Giorgos Lathiris, Christos Markantonis, Christos Michalopoulos

 «La Paix est…»:exposition de l’organisation internationale Un Monde sans Guerres et sans violence

«Sans Identité»: exposition photographique focalisée sur l’autogestion de l’équipe 35mm

 «Je mourrai comme j’ai vécu»: aquarelles de Antonio Guerrero, Campagne Internationale de Solidarité / Association Culturelle Jose Marti et de l’équipe sportive-culturelle de solidarité Hasta la Victoria Siempre.

«La République Grecque de Weimar» : dessins par Yiannis Antonopoulos

«Greece now…» : exposition des photos par le collectif A+Αrt/ Ash in Art

PROJECTIONS:

Vendredi, 4 juillet

«Dropit», film de Renee Gatsi (2013, 5′)

«La fuerza dela noviolencia » de LuisBodoqueGómez – Organisation Internationale Un Monde sans Guerres et sans Violence (2012, 33′)

«Memoires des Camps» documentaire inconnu d’Alfred Hitchcock sur les camps de concentration (1945, 65′)

Samedi, 5 juillet

Mise à jour sur les dernières nouvelles des communautés Zapatistes (20h)  

«Hommage à Galeano assassiné», Medias Libres, Autonomes et Alternatifs (21h)

 «L’autonomie des Zapatistes». Documentaire de production Arte, Músicay VideoS.A. deC. V. (2009, 70′)

Dimanche, 6 juillet

«Art et Mémoire : les brésiliens en Grèce», par Celina F. Lage (2014, 5΄)

«Les Grecs en un vol douteux», documentaire sur la crise grecque par Abdolreza Konharouz   (2012, 75′)

ACTIVITES :

Samedi, 5 juillet

21h : «Les idiots», de Neil Simon et le group théâtral KRAMA- KETHEA – MOSAIC (mise en scène par Eleni Zaharopoulou)

21h30 : Extrait de la composition scénique «UNDER-voix cachées» avec le théâtre “Point”, real. Nikos Diamantis.

Dimanche, 6 juillet

  • 19h: «La réaction originale : un dialogue sur l’homophobie et la transphobie» : performances par Amate Performance et Process Work. Gr
  • 20h : «Trajectoire Individu» : performance relative aux aliénations de la dépendance de la drogue
  • 20h : «Effaçons les frontières en racontant des contes de fées» : narration des contes de fées du monde par les Tisserandes des Contes des Fées, les Rêveurs des Histoires, le Tapis Volant, les Enchanteurs des Contes des Fées, Dimitris Prousalus et al.

L’enfant au festival :

Air des jeux: Tous les jours nos jeunes amis pourront s’amuser et jouer en compagnie constructive avec les Familles, L’arc en ciel, Le jeu au parc, Babyfeat, Piso thrania etc.

LES CUISINES

Avec ses cuisines comme locomotive, le 18eme Festival antiraciste nous donnera l’occasion de faire n voyage de saveurs et d’aromes. Immigres et refugies d’Asie, Afrique et Moyen Orient nous préparent leurs plats et gâteaux traditionnels.

Plus precisement, qu’est-ce qu’on goute et d’ou :

  • EGYPTE: Falafel
  • AFGHANISTAN: Madou de viande et des légumes avec sauce yaourt, tarte des pommes de terre et légumes
  • ZIMBABOUE: poulet au curry, riz vert, jaune et rouge
  • IRAN:falafel, zeresk polo
  • KENYA: bœuf et entraides d’oiseaux avec riz, chappattis, sauce et condiments, samboussa pimentée
  • CAMEROUN: bœuf avec pommes de terre et sauce rouge, meat-roll
  • KOURDISTAN: falafel, lachmatzoun, cumba
  • MADAGASCAR: nem et salade de choux, poulet au ginger condiments et riz
  • MALAISIE: riz frit aux crevettes et poulet, spring rolls
  • NIGERIA: Jollofrice (riz aux légumes) & poulet, brochettes d’ haricots, salade
  • AFRIQUE DU SUD: riz au poulet et sauce curry, saucisse traditionnelle, pain tombolo et pouree se semoule, salade tsakalaka
  • SIERRA LEONE: couscous au poulet et legumes
  • SOUDAN: coufta (boullettes avec riz et sauce tomate), coursari (riz, lentilles et macaroni a la sauce), planten: brochette de banana frite salée
  • TANZANIE biriani (bœuf aux légumes et riz), kaltesi (croquettes de pomme de terre et viande hachée)
  • TURQUIE-KURDISTAN (COMITE DE SOLIDARITE AUX PRISONIERS POLITIQUES): tarte au fromage turc
  • FILIPPINES: spring rolls et noodles

Les gateaux du Festival

  • EGYPT: baclavas, kantaifi, basboussa
  • NIGERIA: cake au noix de coco, cake a la banane, cake au noix, cak a la pomme, fritures au miel et cannelle
  • SOUDAN: gateaux traditionnels au sirop

Souvlaki, mezedes pour raki et cuisine collective seront aussi au rendez-vou

 

Le Festival Antiraciste est organise chaque année par la Coordination des Organisations des Immigrés et des Antiracistes!

Communiqué de Presse

EFFACONS LES FRONTIERES – VAINCRE LA PEUR – POUR QUE LE MONDE NE DEVIENNE UNE PRISON. L’attaque des dominants contre la majorité sociale semble plus sauvage que jamais. Les choix des Memoranda et des mesures d’austérité conduisent les salariés grecs et les travailleurs immigrés à la misère. Le chômage, la pauvreté, les licenciements et les terrorisassions composent notre réalité. La peur, l’insécurité et l’abandon se font les sentiments communs pour nous, venus par “en bas”. Les attaques des néo-fascistes contre n’importe qui diffèrent de leurs prototypes malades en couleur, langue, idéologie, identité et orientation sexuelle, complètent le tableau de la politique antisociale du gouvernement qui dévalorise nos vies.

AU MOMENT MEME OU LA VIOLENCE ET LE DISCOURS NAZI essaient d’empoisonner la société grecque, l’Etat et le gouvernement continuent la politique des discriminations sauvages, refusent le droit d’asile politique, la citoyenneté aux enfants, la régularisation des immigres. Au contraire, ils construisent des centres de détention honteux en réservant assez d’espace pour les grecs aussi, les drogueurs, les chômeurs et tout ce qui pourra être «embarrassant» dans le future proche. En même temps, des milliers de refugiés se font piéger, seuls, sans aucun support dans nos villes, alors que des centaines d’autres se noient ou se font tuer par les politiques et les agents de la répression de l’ U.E. Dans une U.E. où les mouvements d’extrême-droite se renforcent et où commencent à se fleurir les mouvements néo-nazi.

CONTRE CETTE REALITE TRISTE les résistances sociales importantes expriment d’une façon silencieuse mais explosive notre force et notre espoir. Les grands événements de résistance qui ont suivi la fermeture de la Télévision Grecque ERT, le mouvement anti-fasciste vaste après l’assassinat des P. FYSSAS et S. LOUKMAN, le mouvement contre les mines d’or à SKOURIES et la lutte héroïque des ménagères licenciées du ministère des finances, les initiatives autogestionnaires dans les quartiers, les espaces libres, les structures de solidarité et les initiatives antifascistes du centre et des banlieues, se font le contre paradigme qui sont toujours là pour nous inspirer.

AU RETENTISSEMENT DES LUTTES POUR LA SOLIDARITE, L’ EGALITE, LA DIGNITE ET LA PARTICIPATION le 18eme Festival antiraciste semble une grande fête, une fête des lumières dans qui refuse de s’engloutir dans le noir du moyen âge. Un festival riche, tant par sa polychromie culturelle que par ses événements politiques. Nous seront tous là. Pour s’amuser, ayant comme langue commune les musiques du monde, les saveurs multiethniques, les théâtres, les films, mais aussi pour organier nos résistances en discutant sur : les centres de détention, les frontières, la nouvelle colonisation, les immigrés et le travail, la violence sexuelle à l’ époque de la crise, la lutte pour les biens communs et la dignité, la différence, l’Etat d’ exception, la dictature économique mondiale, l’oppression des minorités, les mouvements de gauche, la résistance et la désobéissance a l’ des Memoranda.

Le Festival Antiraciste s’organise chaque année par la Coordination des Organisations des Immigres et Antiracistes.

Μοιράσου το!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+